Pompe à chaleur

Fonctionnement

Une pompe à chaleur capte l'énergie (calories) présente naturellement dans l'environnement. Cette énergie est captée et transmise via un fluide frigorigène, qui le transmettra à son tour à un plancher chauffant, des radiateurs ou tout autre système.

Différent types de pompe

Il existe plusieurs types de pompes. La technologie à privilégier est fonction de l'investissement, de la situation géographique et du terrain de la maison.

Air - Air

  • Modèle le plus économique.
  • Peut servir de climatiseur.
  • Incompatible avec les climats froids.
  • Les capteurs sont contre les murs ou dans le jardin.

Air - Eau

  • Compatible avec les systèmes de chauffage classique (radiateurs).
  • Peut rafraîchir et produire de l'eau chaude sanitaire.
  • Si la pompe est de qualité, un système d'appoint n'est plus nécessaire.
  • Les capteurs sont contre les murs ou dans le jardin.
  • Permet de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Sol - Eau, ou Sol - Sol

  • Peut fonctionner sans chauffage d'appoint.
  • Compatibilité restreinte : radiateurs basse température et plancher chauffant.
  • Les capteurs sont répartis dans un grand jardin ou verticalement dans un forage.
  • Permet de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Eau - Eau

  • Peut fonctionner sans chauffage d'appoint.
  • Permet de rafraîchir.
  • Compatibilité forte : plancher chauffant et chauffage classique.
  • Nécessite d'avoir une nappe ou un point d'eau à proximité et de creuser deux forages.
  • Permet de bénéficier d'un crédit d'impôt.

Avantages

L'installation d'une pompe à chaleur en 2018 vous permet de bénéficier du crédit d'impôt transition énergétique à un taux de 30%.

Vous pouvez également prétendre à la Prime Énergie.